24/02/2009

Philippe PETIT

Le funambule français joue avec l'Oscar du court-métrage relatant son exploit de 1974.  

Philippe Petit

Il avait traversé sans protection les Twin Towers.  Son coup avait été préparé avec qq'complices, un arc à flèches, de la chance et beaucoup d'ingéniosité.  Je viens de voir à la télé ce court-métrage époustoufflant !  Le grand vertige. Respect.

20:14 Écrit par StéDJ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je ne savais pas que le cousin de Nerbard était funambule...

Écrit par : G. | 25/02/2009

Les commentaires sont fermés.